Courir pour se découvrir

Bien finir, bien repartir!

Après une saison de course, plusieurs coureurs racontent vivre une certaine nostalgie, une certaine phase où ils se sentent sans motivation, sans entrain, comme si un vide venait de prendre vie.

Cependant, comme dans tous les cycles de la vie, la finalité entraîne presque inévitablement ce sentiment de vide. Ce qui est cependant précieux de se rappeler c'est que le vide n'est guère toujours négatif en soi, au contraire il est certes celui qui peut donner naissance à bon nombre de possibilités.

Je dis souvent qu'une saison de course se prépare et se planifie, donc de le faire sur 6 mois ou un an a plusieurs avantages. En effet, une planification sur une telle durée permet aussi de prévoir la fin de saison et d'apprécier d'autant plus celle-ci, lorsqu'elle arrive et ce peu importe les résultats obtenus lors des courses. La fin d'une saison est des plus utile pour faire le point sur notre réalité de coureur, tout comme le temps idéal pour faire un bilan sur sa dernière saison, sur son historique de coureur et ainsi objectiver la suivante.

On se lance souvent dans la course aux inscriptions sans pour autant prendre le temps de regarder sincèrement ce que l'on veut atteindre comme chrono, mais surtout comme coureur. On tente souvent de se réinscrire aux mêmes courses et ce dans le but de toujours s'améliorer. Cependant, si cette recette ne fonctionne pas, il vaudrait peut-être la peine de la réviser. En prenant le temps de faire le point sur ce que l'on veut atteindre comme résultat, sur le temps que l'on veut allouer à l'entraînement, sur le budget que l'on veut mettre sur les inscriptions, sur les efforts que l'on est prêt à déployer, etc. cela permettrait d'éclairer votre prochaine saison et d'objectiver vos actions.

En planifiant sa saison de course, tant sur le choix des compétitions, que sur la planification des entraînements, nous pouvons plus facilement composer avec la réalité de la course et ainsi arriver à la fin de notre saison avec le sentiment de l'accomplissement. La fin de saison lorsqu'elle est planifiée et prévue, elle est appréciée et plus qu'utile. À ce moment, on voit ses entraînements modifiés, son mental se reposer et son énergie se transformer. De baisser le régime de training fait du bien à tout votre corps, à votre esprit et votre état d'être.

Ainsi, en ayant une planification orchestrée sur une plus longue durée, l'arrivée de la fin de saison se fait en douceur puisqu'elle fait partie du tout, ce n'est pas une période creuse, mais simplement une phase parmi d'autres. Durant ce temps, profitez-en pour cibler vos objectifs et surtout de vous rappeler pourquoi vous courez... car c'est cette raison qui influence votre motivation.

Crédit photo : freedigitalphotos.net