Courir pour se découvrir

Courir pour s'amuser et performer

La grande majorité des gens disent courir pour le plaisir et ne pas vouloir performer. Cependant, ces mêmes personnes tiennent souvent le discours de ne pas être satisfaits de leur course. Si le chrono final n'était pas si important, l'attitude irait de pair avec le message. Ce n'est malheureusement pas le cas. Pourtant, il n'y a pas de mal à vouloir progresser et s'améliorer et il est d'autant mieux de l'avouer que de s'en cacher. La seule chose qui importe est de savoir quelle place on souhaite que la course occupe dans nos vies. Que ce soit pour faire des 5 km, 10 km, demi ou marathon, si l'on veut performer on se doit de donner de notre temps.

On est souvent à la recherche de la pilule magique ou du secret des autres coureurs pour atteindre le même niveau qu'eux, mais outre l'entraînement, le repos et la façon de gérer le stress, il n'y a pas de solution miracle pour performer. L'erreur que l'on fait est souvent de se mesurer toutes les semaines, d'essayer de s'améliorer d'une fin de semaine à l'autre en s'inscrivant à toutes les courses.

Pour arriver à nos objectifs, il est faux de prétendre que l'on se doit de courir tous les jours et à une vitesse constamment élevée. L'entraînement se compose de différentes phases et chacune d'elles est précieuse et importante pour l'atteinte de nos objectifs, pour progresser, demeurer en santé et avoir du plaisir. L'entraînement comporte des périodes d'intensité variées qui devraient être mesurées afin de vous mettre dans les meilleures conditions physiques lors de votre journée de compétition. Ainsi, des entraînements axés sur la vitesse, la résistance et l'endurance devraient composer vos calendriers de préparation et être fixés en fonction de vous faire travailler pour progresser et surtout récupérer de façon efficace.

Pour ceux qui s'initient à la course, même si vous êtes de bons marcheurs, on se doit d'être vigilants et de respecter un rythme de progression et surtout de ne pas tendre vers l'idée de vouloir rapidement courir vite... l'alternance de la marche et de la course est une étape précieuse et nécessaire à votre idée de courir.

Pour vous qui courez déjà, si vos chronos ne vous satisfont pas et que vous vous entraînez de la même façon encore et encore, malgré ce que les gens d'expérience peuvent dire ou les livres racontés, peut-être que votre formule n'est pas la bonne. À s'entêter et s'acharner sur nos méthodes d'entraînement malgré les résultats insatisfaisants laisse place à croire que la course n'est pas utilisée de façon positive pour faire de vous une personne accomplie.

On devrait pouvoir trouver satisfaction dans nos entraînements, être contents d'avoir une journée de repos, de trouver plaisir à faire une sortie à plus basse vitesse et être en mesure de constater que courir nous fait plaisir. Il va de soi que certains entraînements sont meilleurs que d'autres, que certains résultats sont plus satisfaisants, mais il en ainsi pour chacune des sphères de notre vie. Il est davantage mieux de choisir une attitude qui nous permet de poursuivre et qui nous donne le goût à nouveau de partir courir.