Courir pour se découvrir

Être content de sa course !

Le demi-marathon de Sherbrooke a connu un fort succès encore cette année. Cet événement rassembleur a vu défiler plus de 3 500 coureurs sur des parcours de 1 km, 5 km 10 km et 21.1 km. C'est une belle fierté que de pouvoir participer à de tels événements, et ce comme coureur, comme spectateur ou encore comme bénévole. Le plaisir associé à de tels événements est aussi celui d'entendre les coureurs raconter leur expérience de course, car si plusieurs sont ravis, il y en a aussi certains qui sont parfois déçus de leur performance.

Le demi-marathon de Sherbrooke a connu un fort succès encore cette année. Cet événement rassembleur a vu défiler plus de 3 500 coureurs sur des parcours de 1 km, 5 km 10 km et 21.1 km. C'est une belle fierté que de pouvoir participer à de tels événements, et ce comme coureur, comme spectateur ou encore comme bénévole. Le plaisir associé à de tels événements est aussi celui d'entendre les coureurs raconter leur expérience de course, car si plusieurs sont ravis, il y en a aussi certains qui sont parfois déçus de leur performance.

À ce sujet, il est important de se rappeler que l'on ne mesure pas nos performances seulement en fonction de notre position finale (puisque l'on ne peut contrôler qui prend le départ à la course), mais bien sûr la performance livrée versus les efforts mis à l'entraînement, l'attitude vis-à-vis la préparation, le parcours et la course comme telle. Parfois nos meilleurs temps nous laissent loin derrière le podium et de moins bonnes performances nous y rapprochent. Il n'y a que vous qui savez si vous avez fait de votre mieux, alors essayez de tirer satisfaction sur des critères qui sont en lien avec vous-même!

Sur ce même élan, il ne faut pas non plus négliger qu'il est impossible de toujours obtenir de nouveaux records...soyez juste avec le regard que vous portez face à vos réalisations. Comme souvent mentionné, ce n'est pas en faisant des courses toutes les fins de semaine que vous allez progresser, mais bien dans la façon de vous entraîner.

Ayez un peu de sagesse dans votre regard sur vos performances, un entraînement de marathon et sa récupération ne vont pas de pair avec un nouveau record sur 10 km un mois plus tard. Il est précieux de se fixer des objectifs qui sont réalistes et qui vont de pair avec la préparation qui a été faite. Chacun a sa réalité, ses blessures, ses courses à récupérer et ainsi chacun connaît son succès en fonction de ses capacités respectives. On ne peut toujours courir à haute vitesse, il y a des variantes importantes à inclure dans notre entraînement si l'on souhaite que le temps et les efforts mis donnent des résultats. Plusieurs mettre bon nombre d'heures à l'entraînement, mais peut-être simplement que le tout n'est pas organisé pour progresser.

Delà pourquoi les objectifs sont précieux. Ils servent de guides et doivent aller de pair avec votre temps alloué à la préparation, l'intensité mise, les capacités, les réelles ambitions et doivent aussi être réalistes. Assurez-vous que vos objectifs sont positifs et stimulants, ainsi ils vous seront fort utiles pour votre progression et réussite. Peu importe la course, il est important que vous tiriez satisfaction de votre expérience, car dans chacune d'entre elles quelque chose de positif se trouve.

Pour certains coureurs, il sera important de revoir votre vitesse de jog versus vos temps d'entraînement...et cela en est de même pour le repos, versus les journées d'entraînements.

Avant de tirer conclusion sur votre performance en lien avec votre position, prenez un peu de recul et regarder votre temps, les efforts...car des secondes ce n'est pas si facile que ça à gagner en course à pied!

Les événements de course, il ne faut pas l'oublier, servent aussi à vivre de beaux et bons moments entre amis et en famille, c'est donc une belle façon de se dépasser, mais aussi de s'amuser!